Benjamin Netanyahu est de retour au poste de premier ministre de l’état d’Israël.

France Inter nous informe sur ce sujet de manière aussi complète que possible et pour nous aider à nous faire notre idée il nous fait part de plusieurs visions différentes de la situation. Comme toujours s’agissant d’Israël.

Journal de 6h30 le vendredi 30 décembre 2022. La présentation du sujet est simple et directe : « Au lendemain de la nomination en Israêl du gouvernement le plus à droite de l’histoire du pays l’inquiétude dans les territoires palestiniens. Si l’autorité palestinienne n’a pas officiellement réagi (…), dans les rues de Ramallah on exprime clairement sa méfiance. »

« Gouvernement le plus à droite de l’histoire », ce n’est pas tout à fait un compliment sur France Inter. Mais il n’est pas question pour la radio de service public de nous imposer un jugement sans faire entendre des opinions diverses. Nous avons donc droit à un reportage d’Alice Froussard à Ramallah, pour compléter notre vision des choses.

Voici donc Saliba qui nous parle depuis son épicerie au centre de Ramallah :

« Nous sommes inquiets parce qu’ils sont encore plus racistes. Ils vont tuer plus de palestiniens, imposer plus de restrictions dans nos déplacements et laisser les colons nous voler nos terres. Donc oui on est inquiets. »

Bien évidemment France Inter ne se contente pas de ce seul témoignage. Dans un souci d’équilibre, et pour respecter le pluralisme de l’information, Alice Froussard tend son micro à une autre référence sur ce sujet. Il s’agit d’un client plus âgé qui écoute le jeune palestinien en haussant les épaules. Voici son opinion :

« L’occupation c’est l’occupation, peu importe qui vient. Netanyahu peut partir et revenir, c’est la même chose. C’est quelque chose, un problème politique interne dont ils devraient eux s’inquiéter mais pour nous c’est pareil. »

Comme le veut la pluralité de l’information des avis différents nous sont donc proposés. Le premier qui prévoit l’aggravation des exactions criminelles des Israéliens, le second qui affirme lui que de toute façon l’horreur est permanente.

Mais France Inter a le souci de compléter notre vision de la situation, en élargissant encore l’éventail des points de vue qui s’expriment sur son antenne. C’est donc un troisième palestinien qui s’exprime (on ne dit pas s’il était lui aussi présent dans cette épicerie, source si précieuse d’informations pour les auditeurs).

Redouane a 78 ans, et c’est sans doute en raison de la sagesse de l’âge que « ce gouvernement de droite dure, extrême » ne l’inquiète pas :

« Les racistes, les extrémistes, quelle que soit la terminologie, quand ils gouvernent ils finissent par tomber, j’en suis certain. En 4 ans les israéliens ont déjà 5 élections ».

5 élections en 4 ans ! Redouane a bien raison de stigmatiser cette catastrophe. Il aurait pu compléter son propos en soulignant qu’il n’y avait pas eu d’élection en Cisjordanie depuis bientôt 15 ans. Ce qui prouve bien que le gouvernement de l’Autorité Palestinienne n’est ni raciste ni extrémiste.

Nous ne pouvons que remercier France Inter pour avoir proposé en si peu de temps des visions aussi diverses et éclairantes sur ce sujet. Tous les points de vue ont pu s’exprimer et nous pouvons nous faire une opinion dénuée de tout préjugé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s